Convivencia Mosa, musiques traditionnelles en Méditerranée

Les musiciens :

puceGabriella Tessariol : voixpucePierre Heneaux : violon et alto
puceKamal Abdul-Malak : guitare et oudpuceGérald Bernard : percussions

gabriella_tessariol

Gabriella Tessariol

Alors qu’elle mène une vie active de pianiste et accompagnatrice au sein de sa région, tout en enseignant au Conservatoire de Huy, Gabriella Tessariol se tourne vers les musiques du monde et se passionne de plus en plus pour le travail de la voix. Elle fait en effet partie d’ensembles vocaux depuis de nombreuses années et forme dès 2006 avec ses sœurs le trio vocal les « Tessorelle » dans un répertoire essentiellement de chants traditionnels italiens. Elles donneront ensemble de nombreux concerts.
Parallèlement à ce répertoire (proche de ses origines), elle découvre les chants séfarades qu’elle travaille avec Françoise Atlan, spécialiste des chants judéo-espagnols et arabo-andalous. Elle travaille également la voix avec Greta De Reyghere. Toujours avide de découvertes, elle participe à une formation sur la musique traditionnelle sicilienne avec Oriana Civile.
C’est en 2008 qu’elle fonde « Convivencia Mosa » pour élaborer un répertoire de chants séfarades. L’originalité des adaptations et l’émotion dégagée enthousiasment le public qui les encourage à poursuivre leur parcours.
Son répertoire s’étend à présent à d’autres cultures en Méditerranée, à travers notamment les chants arabo-andalous et du Proche-Orient. Son goût pour la poésie l’amène à inclure dans ses concerts la lecture de textes de la poésie arabe ou hébraïque. Son dernier projet consiste à relier les musiques de cultures différentes issues de la Méditerranée.

pierre_heneaux

Pierre Heneauxhaut de page

Pierre Heneaux étudie le violon et les percussions au Conservatoire de Huy avant de poursuivre sa formation de violoniste au Conservatoire de Liège où il obtient les diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre. Titulaire de la bourse du fond Thirionet, il se perfectionne auprès de Susanne Rabenschlag à Cologne. Il participe aux sessions de l'Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales avec lequel il effectue différentes tournées, de 1995 à 1997, en Asie, à Berlin, Copenhague, et au festival de Verbier. Il est également engagé lors de productions ponctuelles par l'Opéra Royal de Wallonie, l'Orchestre Philarmonique de Liège et la V.R.T. Il participe aussi régulièrement aux projets de l'ensemble contemporain Musiques Nouvelles.
Actuellement altiste du quatuor MP4, premier violon du quatuor Héliotrope (quartet humoristique), on le retrouve également auprès de Caïto Marcondes et l'ensemble Passarim. Soucieux du partage, et conscient de la fragilité de l'art dans notre société, il s'est investi dans l'Orchestre Jean-Noël Hamal (Liège) et est un membre actif de l'asbl Poési (Andenne).
Depuis 1999, il est assistant de musique de chambre au Conservatoire Royal de Liège et enseigne le violon et l'alto au Conservatoire de musique de Huy depuis 2004.

kamal_abdulmalak

Kamal Abdul-Malakhaut de page

L’itinéraire musical et métissé de Kamal Abdul-Malak est placé sous le signe du voyage : voyage entre les continents, les cultures, entre les domaines artistiques aussi.
Né à Beyrouth et arrivé très jeune en France, il commence la guitare classique à 8 ans et poursuit ses études musicales au Conservatoire National de Lyon, dans la classe du guitariste péruvien Jesus Castro-Balbi, où il obtient un premier prix de guitare classique et de culture musicale. Afin d’enrichir ses horizons musicaux, il s’installe en Belgique en 2006 et se perfectionne auprès de Raphaella Smits et Odaïr Assad. Il obtient successivement un Master spécialisé en guitare classique au Lemmens Instituut de Leuven et un Master Didactique au Conservatoire Royal de Mons, tout en suivant de nombreuses masterclasses.
En parallèle, il mène des études universitaires de Lettres Modernes et obtient en 2009 un Master de Littérature Contemporaine. Très investi dans la musique de son temps, Kamal affectionne particulièrement les formations de musique de chambre avec guitare, notamment au sein du duo guitare-violoncelle Correo Saliente (musiques ibériques et sud-américaines) et du quatuor de guitares Il diavolo a quattro. Sa curiosité musicale l’a amené à explorer des genres aussi divers que la musique contemporaine, la chanson ou encore la musique traditionnelle orientale à travers la pratique du oud.
Kamal Abdul-Malak enseigne la guitare classique ainsi que la guitare d’accompagnement dans les académies de Berchem-Sainte-Agathe et de la Hulpe.

gerald_bernard

Gérald Bernardhaut de page

Diplômé du Conservatoire Royal de Bruxelles, Gérald est bien vite appelé à enseigner la percussion, aujourd'hui son activité professionnelle principale, mais sa curiosité l'emmène également en Afrique de l'Ouest où naît sa passion pour le djembé.
Son parcours est celui d'un musicien actif dans le domaine de la musique classique, contemporaine, et électro-acoustique, dans la chanson, mais aussi au théâtre, en musique du monde, en blues et jazz.
Il participe à de nombreuses créations en Belgique et à l'étranger : avec le trio vocal féminin Adrénaline, dans le projet Combo combo de Lou Deprijck, avec les groupes Chicoutimi (musique du Québec), Cocktail swing (jazz), Tivoli Band (big band jazz), ou encore comme batteur et percussionniste du groupe A Consommer de Préférence, avec lequel il enregistre deux albums en 2006 et 2009. On le retrouve aussi dans le projet « Les sons des cinés » (accompagnement live de films muets) dirigé par Stéphane Orlando.
Il enseigne actuellement la percussion et le djembé au Conservatoire de Huy et à l'Institut de Rythmique Jacques-Dalcroze.